Le chef des affaires et de la publicité de Facebook décrit les principaux domaines d’intérêt de la plate-forme pour l’avenir


Quelle est la prochaine étape pour Facebook et qu’est-ce que les entreprises devraient planifier dans le cadre de leur stratégie marketing Facebook ?

Cette semaine, le vice-président, Annonces et produits commerciaux de l’entreprise Dan Levy a a fourni un nouvel aperçu de son orientation commerciale en évolution, et les éléments clés que Facebook cherche à maximiser alors qu’il continue de construire pour la prochaine génération de comportements d’utilisateurs.

Et il y a quelques conseils et notes utiles ici – tout d’abord, Levy décrit les quatre domaines clés de l’innovation des produits commerciaux de Facebook.

Focus produit Facebook

Selon Prélèvement:

“BLes entreprises sont confrontées à un changement permanent du comportement des gens : une migration vers le commerce électronique qui aurait pu prendre une décennie a explosé en un an. Ceci, combiné à des technologies croissantes pour répondre aux attentes des gens en matière de confidentialité, est une opportunité générationnelle pour notre industrie d’innover une fois de plus. Nous devons développer de nouvelles façons pour les entreprises d’atteindre les clients et de donner aux gens plus de contrôle sur la façon dont leurs informations personnelles sont utilisées dans la publicité.”

Les spécialistes du marketing de Facebook sont toujours aux prises avec tous les impacts de la mise à jour ATT d’Apple, qui a une capacité de suivi des données limitée, et avec Google enquêtant sur sa propre variante, Facebook, malgré ses protestations contre la mise à jour d’Apple, n’a désormais d’autre choix que de rechercher de nouvelles options. , et travailler à l’intégration de nouveaux outils qui permettent un ciblage et une focalisation optimaux dans ces nouvelles contraintes.

Sur cet élément en particulier, Levy dit que Facebook travaille à développer de nouveaux ‘technologies de protection de la vie privée afin de minimiser la quantité d’informations personnelles que la plateforme recueille, tout en permettant aux annonceurs de concentrer leurs promotions avec une efficacité optimale.

Levy dit que Facebook collabore avec partenaires et organisations de l’industrie pour établir les meilleures pratiques clés sur ce front, y compris le Partenariat pour des médias adressables responsables (PRAM), le World Wide Web Consortium (W3C) et la Fédération mondiale des annonceurs (WFA).

Il reste à voir si cela se traduit par une capacité de ciblage comparable, mais ce sera un élément important, car Facebook cherche à offrir de meilleures solutions aux annonceurs dans l’environnement post-ATT.

Pour référence, les statistiques récentes de AppsFlyer montrent qu’environ 42% des utilisateurs d’iOS choisissent de s’inscrire pour autoriser le suivi des données lorsque les invites ATT d’Apple s’affichent.

Outre les nouveaux défis liés aux données, le commerce électronique est également un objectif clé pour Facebook, avec l’expansion de ses outils d’achat in-stream, car il cherche à s’aligner sur les comportements et les tendances d’achat en ligne croissants.

Sur ce front, Levy dit que Facebook teste diverses nouvelles expériences.

Tout d’abord, Facebook teste une nouvelle option dans les fils d’actualité des utilisateurs qui permet aux utilisateurs de parcourir le contenu des entreprises sur des sujets – “comme la beauté, le fitness ou les vêtements, et d’explorer le contenu d’entreprises connexes”.

Nous en avons vu des exemples en avril, certains utilisateurs voyant de nouvelles invites dans leurs flux pour suivre des sujets d’intérêt.

Sujets Facebook

Cela aidera Facebook à créer plus de listes d’intérêt axées sur les produits et les marques pour chaque utilisateur, ce qui, à son tour, aidera à maximiser la découverte de produits.

En plus de cela, Facebook cherche également à créer des emplacements publicitaires améliorés en fonction du contenu avec lequel les utilisateurs interagissent.

“Donc, si vous regardez une vidéo de voyage, nous pourrions diffuser des publicités pour des hôtels et des vols.”

Facebook propose déjà cela dans une certaine mesure via ses options de ciblage publicitaire, mais il cherche à devenir plus spécifique, ce qui pourrait ouvrir de nouvelles opportunités publicitaires.

Levy dit qu’ils cherchent également à aider spécifiquement les petites entreprises, avec un nouveau badge qui sera affiché sur certaines publicités des PME.

Insigne Facebook PME

Comme vous pouvez le voir, sous le champ principal de l’annonce, il y a un nouveau marqueur, indiquant qu’il s’agit d’une « Petite entreprise ». Avec des personnes cherchant à soutenir des marques locales plus petites afin d’atténuer les impacts de la pandémie, cela pourrait aider à améliorer la réponse.

Levy dit que Facebook commencera à tester cela aux États-Unis avec un petit groupe d’entreprises.

Levy souligne également la popularité croissante des outils de commerce électronique de Facebook, en ligne avec l’augmentation des achats en ligne à la suite de la pandémie. Levy dit qu’un milliards de personnes visitent désormais Facebook Marketplace chaque mois, tandis que Facebook et Instagram Shops, qui ont été lancés en mai dernier, accueillent désormais plus de 300 millions de visiteurs mensuels.

La prochaine étape consiste à étendre ses listes de boutiques et de produits, via le fil de découverte de sujet/business susmentionné, et par l’extension des listes de boutiques à Marketplace, tout en améliorant ses outils Facebook Pay pour rationaliser le processus.

“Facebook et Instagram deviennent rapidement une destination pour acheter et vendre et au cours des années à venir, nous construisons un système de commerce moderne pour répondre à cette demande à travers les publicités, les outils communautaires, la messagerie, les boutiques et les paiements. Tout est au service de la création d’un , un parcours client fluide, dans lequel il est plus facile de découvrir un produit, de l’apprendre, de décider de l’acheter, de le payer et de le trouver à votre porte.”

C’est un objectif clé pour Facebook, et vraiment, pour presque toutes les grandes plateformes sociales. Au fur et à mesure que les consommateurs s’habitueront à voir un article dans une publication sur les réseaux sociaux, puis à l’acheter immédiatement, cela continuera à ouvrir de nouvelles opportunités, et les plates-formes qui ne parviendront pas à tirer parti de ce changement d’utilisation passeront à côté d’un flux de revenus.

Levy note également que Facebook continue de travailler sur l’amélioration des outils et des processus de gestion d’entreprise, conformément à ces tendances, tout en ajoutant de nouveaux éléments tels que des offres d’emploi (et reprendre les téléchargements sur les profils) ainsi que des outils de messagerie et d’éducation numériques améliorés.

C’est un aperçu intéressant des priorités commerciales de Facebook, qui indique les opportunités à venir et où la plate-forme cherchera à améliorer les expériences commerciales, ce qui est important pour les spécialistes du marketing. Comme le savent les opérateurs expérimentés, Facebook a tendance à favoriser les projets qu’il cherche à amplifier, donc plus vous pouvez vous appuyer sur ces expériences et tests, mieux c’est – bien qu’en même temps, il soit également important de garder à l’esprit que construire trop de dépendance sur la plate-forme peut être problématique.

Comme Facebook l’a montré dans le passé, lorsque ses priorités plus larges changent, cela peut finir par pénaliser par inadvertance les marques qui s’attendent à un niveau de trafic de référence ou d’activité des outils de la plate-forme. Vous espérez que Facebook se méfie davantage de tels impacts alors qu’il cherche à étendre sa poussée de commerce électronique, mais il vaut toujours la peine de garder à l’esprit l’élément « terrain loué », et que Facebook peut changer d’avis et étouffer votre portée, s’il choisit donc.

Même ainsi, il est bon d’avoir une certaine compréhension de l’objectif prévu de Facebook, et où il cherche à améliorer l’expérience.





Vous pouvez lire l’article original (en Anglais) sur le sitewww.socialmediatoday.com