Facebook décrit les changements de mesure et de ciblage des publicités à venir pour compenser les impacts ATT



Alors qu’il continue de se débattre avec les impacts de la mise à jour ATT d’Apple, qui a limité la quantité de données utilisateur disponibles pour l’optimisation de la publicité, Facebook a aujourd’hui a présenté sa dernière gamme de mises à jour et des changements conçus pour aider les spécialistes du marketing à maximiser leurs campagnes, avec les informations qui sont toujours disponibles par divers moyens.

Les changements sont assez techniques, la plupart destinés aux grandes marques dépensières, mais ils indiquent l’évolution des solutions technologiques de Facebook pour compenser les pertes de données et permettre l’optimisation des performances publicitaires via une estimation améliorée et d’autres moyens.

Tout d’abord, Facebook dit qu’il cherche à améliorer les rapports de campagne par Mesure d’événement agrégé, ce qui, idéalement, indiquera plus clairement quelles annonces sont responsables des conversions.

Comme expliqué par Facebook:

« Nous avons activé l’attribution après affichage par défaut pour les campagnes nouvellement créées à l’aide d’événements Web, ce qui est bénéfique pour de nombreux secteurs, notamment le commerce électronique et la vente au détail. Cela permettra de comprendre les types d’utilisateurs qui peuvent voir une publicité sur Facebook et effectuer plus tard une conversion, sans cliquer sur la publicité.

L’attribution d’affichage fournit plus de contexte sur l’action de l’utilisateur en fonction de l’exposition aux annonces, sur une période plus longue, et cette extension offrira plus de capacité pour suivre la réponse aux annonces, sous différentes formes, même si le suivi des annonces est désactivé dans certaines applications. Cela étend essentiellement votre capacité de suivi des réponses, ce qui pourrait toujours fournir des informations indicatives sur les performances.

Facebook dit aussi que c’est étendre la mesure agrégée des événements pour prendre en compte les conversions de toutes les pages Web associées aux annonceurs dans les scénarios de redirection automatique, ainsi que pour les entreprises qui ne possèdent pas les sites Web de premier niveau vers lesquels leurs publicités renvoient :

« Par exemple, Jasper’s Market diffuse des publicités qui dirigent les utilisateurs vers une plateforme partenaire appelée marketplace.com. Jasper’s Market n’était auparavant pas en mesure d’obtenir des rapports, car il ne possédait pas marketplace.com. Cependant, avec cette mise à jour, Jasper pourra obtenir des rapports sur ses propres campagnes, qui n’étaient auparavant disponibles que sur marketplace.com.

Cela élargira à nouveau le pool de données dont Facebook peut tirer des informations sur les publicités, ce qui signifie que même si les utilisateurs ont désactivé le suivi des applications dans certaines applications, il pourra toujours glaner des informations auprès d’autres sources pour l’attribution.

Facebook se déploie également Mesure agrégée des événements pour les applications, qui permettra aux marques d’utiliser la campagne possibilités d’optimisation, comme la conversion ou l’optimisation de la valeur, pour rediriger les utilisateurs dans l’application et générer des résultats commerciaux.

« Par exemple, avec l’optimisation des conversions, nous diffuserons des annonces aux personnes les plus susceptibles d’agir lorsqu’elles voient un produit de votre catalogue.

Encore une fois, Facebook cherche à utiliser les données dont il dispose pour fournir une plus grande capacité de ciblage, en adoptant essentiellement une vue plus large de ses sources de données pour optimiser là où il le peut.

Facebook travaille également sur une nouvelle option appelée la modélisation « ascenseur privé », qui mesurera les performances des campagnes publicitaires en utilisant des données agrégées, permettant à Facebook de fournir des estimations de dépenses à la suite de campagnes publicitaires sans enfreindre les règles de confidentialité.

Et enfin, Facebook recherche également une vue d’ensemble plus généralisée pour mieux démontrer la valeur de ses divers outils de sensibilisation et donner aux annonceurs plus de latitude quant à l’impact commercial cumulatif de leurs efforts de marketing sur Facebook.

Par exemple, plus tôt en octobre, nous avons commencé à déployer un Outil de test AB pour les publications organiques, vous permettant de tester jusqu’à quatre combinaisons de photos, de texte et de liens pour les publications organiques sur Facebook. Cela peut aider à éclairer les activités futures et sera déployé pour tous les clients avant la fin de l’année.

L’idée est que même sans données utilisateur spécifiques disponibles, Facebook peut utiliser sa vue globale pour présenter les opportunités potentielles d’optimisation des performances et aider les spécialistes du marketing à améliorer leurs efforts dans l’application, de diverses manières.

Encore une fois, bon nombre de ces solutions sont assez techniques et destinées à ceux qui dépensent beaucoup d’argent sur les publicités Facebook, mais l’idée est que, même si Facebook est désormais plus limité dans les données qu’il peut fournir, il dispose toujours de diverses informations qu’il peut utiliser pour créer une vue plus généralisée des performances et de l’optimisation, ce qui pourrait aider à obtenir de meilleurs résultats.

Un plus grand nombre de ces outils seront déployés au fil du temps et leur efficacité sera relative à vos campagnes, mais vous remarquerez peut-être bientôt plus d’outils d’estimation et de recommandation dans votre processus de publicité Facebook.

Vous pouvez en savoir plus sur les spécificités de l’optimisation et des mises à jour des performances de Facebook ici.



Vous pouvez lire l’article original (en Anglais) sur le blogwww.socialmediatoday.com